06 juillet 2008

Federer / Nadal

ou Nadal / Federer

Je reviens après une longue absence... et pour poster en retard sur la finale de Roland-Garros. Fi d'une longue analyse, je dirai seulement que Federer a été divin sur son tournoi et Nadal, titanesque!

Rappelons que les Titans étaient les pères des Dieux de l'Olympe. Nadal, malgré ce désamour que je ressens pour lui, est vraiment un être à part, dont le niveau va progressant. Ce n'est pas Federer qui a mal joué en finale ; simplement quoiqu'il ait tenté, "Rafa" a trouvé la réponse immédiate et porté l'estocade. Jamais je n'avais eu cette impression de voir un joueur invincible. Nadal l'est sur terre battue. Invaincu à Roland, et il n'a du perdre que 3 matchs en tout et pour tout sur terre depuis son entrée sur le circuit professionnel.

J'aimerai aussi revenir sur le niveau de Federer et son supposé déclin. Il n'est certes plus ultra dominateur comme par le passé, mais ce joueur "out" a tout de même remporté 2 tournois depuis le début de la saison, fait demi-finale à Melbourne, finale porte d'Auteuil et au moins finale (à l'heure ou j'écris le match débute) à Wimbledon.

Enfin, je terminerai en rappelant que c'est n'est pas une domination temporaire qui fait un numéro 1 mondial. Fin 2007 tout le monde s'extasiait sur le niveau de David Nalbandian, "meilleur joueur du monde". Puis premier quadrimestre 2008, c'était "Nole", Novak Djokovic, qui attirait les louanges. C'est à présent Nadal. Une seule constante tout ce temps : Federer est resté devant au classement technique. Mon regret cette saison : qu'il n'ait pas encore battu de top 5, sauf abandon.

HP76.

Posté par HP76 à 15:57 - - Permalien [#]