24 octobre 2007

Magouille & Co.

Ou comment abuser d'un statut dominant...

Alors cette fois nous atteignons les sommets de manoeuvres visant à renforcer un camp à des seules fins politiciennes!
Ce matin, le Nouveau Centre, parti dissident de l'ancienne UDF, a décidé de proposer de se donner de l'argent via un changement des textes d'attribution des deniers publics aux partis présents aux législatives. Rappelons les textes en place : il faut atteindre le seuil de députés recueillants au moins 5% des voix dans 50 circonscriptions pour bénéficier du financement de l'Etat (c'est-à-dire, nous). Cette mesure visait à éviter l'émergence de mouvements fantaisistes créés à des seules fins de collecte de sous...

Or, le NC a échoué lors des dernières élections - au contraire du MoDem. Résultat : une proposition de texte de loi pour modifier avec effet rétroactif ces seuils et donc financer le NC. Comme le soulignait avec justesse le PS via Henri Emmanuelli et le MoDem de François Bayrou, soit on accepte les règles qui étaient connues de tous, soit on les modifie pour les prochaines élections afin d'en faire profiter le plus grand nombre, mais on ne change pas les règles d'un jeu après l'avoir fini. Cela s'appelle de l'abus. Et ce matin, devant leur infériorité numérique en Assemblée, les débats ont été suspendus dans l'attente de rameuter davantage e députés UMP pour passer le texte en force.

C'est tout simplement scandaleux. Le problème n'est même pas au niveau des dépenses supplémentaires induites pour les contribuables - que sont quelques millions après les milliards lachés récemment? Nous sommes plutôt là devant une pure manoeuvre politicienne, digne des pires Républiques bananières. Voilà qui devrait enfin fixer l'opinion publique sur les ambitions réelles du pouvoir actuellement en place. Si nous devons refonctionner comme avec Bonaparte quand il était Premier Consul, autant le faire savoir officiellement. Il est vrai que notre icône nationale figure parmi les personnages historiques préférés de notre Président...

Afin de permettre au plus grand nombre de connaître cette information qui EST IMPORTANTE pour le devenir de nos institutions, je vous invite à la relayer le plus possible autour de vous, de vive voix ou via le net. Il n'est point question de parti pris. Il n'est question QUE de Démocratie après tout...

HP76.

Posté par HP76 à 21:45 - - Permalien [#]