30 août 2007

Les patchs de l'Etat

Ou la tentation de ne pas réformer

Dans la famille serpent de mer, je voudrai la réforme des impôts. En effet, depuis des années, nous entendons parler d'une refonte globale de notre système d'imposition. Or, nous assistons à un traitement de notre système fiscal par "patchs", à l'instar des programmes informatiques dont les failles sont résolues par l'édition de mises à jour progressives.

Il me semblait que le gouvernement actuel devait moderniser et réformer l'Etat. Notamment ce fameux système d'imposition qui date et qui n'est plus qu'une superposition de disposition fiscales successives. Nous avons tellement de décrets, lois... qu'il devient quasi impossible d'être sûr à 100% de tout avoir fait dans les formes. Deux patchs récents? Le bouclier fiscal (ne pas payer plus de 50% de ses revenus en impôts) et le plancher fiscal (en cours, payer un minimum d'impôts - malheureusement pour les tranches élevées, pas pour tous).

Aujourd'hui, nous avons 50% des contribuables "théoriques" qui ne payent rien, hormis la TVA, évidemment. Et nous parlons de TVA sociale... histoire de brouiller les choses davantage. Pourtant, avec un Président jeune et volontaire, avec une nette majorité à l'Assemblée Nationale, n'est-il pas temps de tout reposer à plat? Plutôt que de parler d'un "Grenelle de l'Environnement", nous devrions avoir un "Grenelle de la fiscalité" avec notamment une incorporation à la source des enjeux environnementaux, une clarification des tranches, une mise à plat de ce qui ne sert à rien, une refonte de la base imposable, des déductions...

Messieurs les politiques, il est grand temps d'arrêter de repousser ce qui demande un courage certain et seule une législature "jeune" peut concrétiser ce chantier. Tous les candidats, de tous bords, l'ont annoncé en leur temps, mais toujours en campagne. Nous ne sommes plus au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, 50 années sont passées. La France, sa population, les enjeux, les consciences ont changé. Construisons ensemble, autour d'un projet de société cohérent, une politique fiscale globale et moderne. L'avenir de notre pays, au sein de l'Europe, passe sans doute par là.

HP76.

Posté par HP76 à 21:18 - - Permalien [#]